Jour de la terre 2019

18 avril 2019 -
Hôtel Château Bellevue

L’environnement est un sujet d’actualité et comme vous, chers lecteurs, cette préoccupation est au cœur de mon quotidien. À tous les jours, j’essaie de prendre des décisions éclairées pour nos entreprises et au-delà de mon implication personnelle, il me fait toujours plaisir de parler des démarches écoresponsables de nos entités (Hôtel Château Bellevue, Hôtel Château Laurier Québec et le George V service banquets et traiteur). Vous comprendrez rapidement que certaines des plus grandes réalisations qui me rendent fière peuvent parfois passer inaperçues. Je vous propose aujourd’hui de visiter les coulisses de l’hôtel, en vous présentant des exemples concrets d’initiatives écologiques que nos invités ne peuvent pas nécessairement voir pendant leur séjour avec nous.

Peu de gens le savent, à l’extérieur des membres de notre personnel, mais parmi nos trois commerces, un Comité vert a été formé il y a maintenant près de dix ans. Ce comité s’assure non seulement de la mise en pratique des politiques écoresponsables, mais propose également des activités de sensibilisation auprès du personnel. J’en fais moi-même partie et avec les six collègues qui forment ce comité, nous tentons de mettre de l’avant des initiatives qui suscitent l’engagement. Afin d’assurer une représentativité optimale, les participants proviennent principalement de l’Hôtel Château Laurier Québec, plus spécifiquement de l’entretien ménager, de la réception, de l’entretien technique, des ventes ainsi qu’une personne du George V et une personne de l’Hôtel Château Bellevue. À titre d’exemples, nous proposons des conférences à participation volontaire sur des sujets aussi divers que des idées originales de smoothies et de boîtes à lunch santé, la planification financière personnelle, la gestion du frigo à la maison, etc. Aussi, nous offrons directement à l’hôtel, deux sessions de cours hebdomadaires de yoga et de Pilates à notre équipe. Mens sana in copore sano, il faut donc que le corps et l’esprit puissent être en santé pour mettre en application cette citation de la Satire X de Juvénal.

Au quotidien dans l’hôtel, nous voulons prendre soin de notre environnement par des gestes concrets que vous avez peut-être remarqués. Le savon dans chacune des chambres provient d’une petite entreprise de la région de La Baie, la Savonnerie Chèvre-Feuille, qui fabrique de façon artisanale du savon en barre fait de lait de chèvre et d’huiles végétales pures. Vous constaterez de plus en plus, au fil des années, que les achats locaux sont mis de l’avant dans notre politique d’achats. Aussi, une initiative a été remarquée très rapidement par nos invités (peut-être faites-vous partie des fins observateurs?): nous n’avons plus de gobelets à café, favorisant ainsi l’utilisation de tasses lavables. Au nombre d’adeptes de café qui s’arrêtent par le hall de l’hôtel, nous avons rapidement constaté que ce changement pouvait avoir de grandes répercussions positives.

Mais prendre soin de l’environnement, ce n’est pas seulement une préoccupation liée à la nature. Ça veut aussi dire prendre soin de la société et de l’économie, se soucier des gens qui nous entourent et consommer de façon réfléchie et plus responsable. Chaque automne, nous encourageons toute notre équipe à prendre part au Défi sans auto, qui souligne une fois par année, pendant une semaine, l’importance de favoriser la mobilité durable. Cette initiative a non seulement des bienfaits sur l’environnement, mais la société s’en porte mieux, quand on réussit à alléger la congestion automobile! Nous ferons encore notre part cette année, en septembre prochain.

Prendre soin de son environnement, au sens large, c’est également prendre soin des gens qui nous entourent. Nous organisons à l’occasion des activités sociales comme la revitalisation des savons organisée l’an dernier pour souligner le Jour de la Terre. Les activités sociales nous permettent un rapprochement au sein de nos équipes de travail, créant ainsi une relation plus amicale entre collègues. Cette activité précise a permis non seulement d’éviter de gaspiller du savon, mais en plus, tous les participants sont repartis avec une grande quantité de savon à utiliser à la maison.

L’engagement environnemental peut être aussi bien personnel que social. Pour favoriser un effort de groupe, nous proposons aux équipes de travail de signer, en tant que groupe, le Pacte pour l’environnement. Ce Pacte a eu une belle visibilité en 2018, par de nombreux artistes, qui ont décidé d’agir individuellement pour donner un exemple réel et concret, encourageant tout le monde à le signer et à changer nos habitudes de vie. À l’hôtel, ce que nous désirons inculquer grâce au Pacte, c’est la responsabilisation des équipes de travail, autant les gens de l’administration que les gens de premières lignes, ceux et celles que vous croisez lors de votre séjour à l’hôtel. En nous donnant un défi commun sur les lieux du travail, pour améliorer par exemple notre consommation de papier non recyclé, nous pouvons faire une différence.

Parmi nos appuis sociaux, certaines causes me tiennent, ou plutôt nous tiennent particulièrement à cœur. Des petits gestes sont devenus une saine habitude dans nos pratiques, autant à l’Hôtel Château Bellevue, qu’à l’Hôtel Château Laurier Québec ou même au George V. Entre autres, lorsque nous changeons nos serviettes, parfois par usure, parfois pour mettre à jour notre image de marque, nous donnons celles-ci à des organismes d’accueil des gens de la rue. Les meubles qui nous paraissent désuets sont donnés à la Ressourcerie ou permettent même parfois de meubler des logements étudiants. Enfin, une multitude de biens sont acheminés au SAAI, un service d’accueil des immigrants. Il arrive à l’occasion de demander l’appui de nos collègues en organisant des collectes selon les besoins saisonniers (sacs à dos pour la rentrée scolaire, manteaux chauds pour l’hiver, etc.).

Certaines causes reviennent dans nos priorités chaque année. En voici quelques exemples, qui vous inspireront peut-être à donner vous aussi, que ce soit du temps en bénévolat, des biens ou de l’argent:

  • Fondation de la Faune : au fil des années, depuis un certain moment, nous redonnons un certain pourcentage de nos recettes en location de chambres et en banquet pour le Jour de la Terre.
  • Centre Psychopédagogique – École Saint-François, qui vient en aide aux jeunes avec des troubles de comportement et d’apprentissage. C’est important pour nous d’appuyer ce Centre puisque nous participons à la scolarisation de jeunes qui ont besoin d’un encadrement adéquat. Ces jeunes sont les adultes de demain et nous croyons en leur potentiel.
  • Centraide Québec Chaudière-Appalaches, qui est, je dois l’admettre, notre cause phare. Nous faisons annuellement des activités de financement et nous avons la certitude que notre implication permet d’offrir du réconfort et d’améliorer la qualité de vie de gens qui sont tout près de nous. Tous ensemble, nous pourrons déjouer les statistiques de pauvreté et d’exclusion.
  • Société Alzheimer de Québec : Il s’agit d’une cause qui nous touche personnellement. D’ailleurs, notre président siège sur le CA depuis 2009. Chaque année, nous formons une équipe pour la Marche de l’Alzheimer et participons au Cocktail-bénéfice.

Finalement, cette année, pour souligner de façon originale le Jour de la Terre, les invités qui séjourneront avec nous le 22 avril recevront une petite surprise, qui sera le résultat d’une activité de groupe entre collègues. Nous avons dernièrement confectionné des bombes à fleurs, mieux connues en anglais sous le terme seed bombs. Cette technique particulière de plantation est redevenue actuelle grâce à un agriculteur japonais du nom de Masanobu Fukuoka et ses nendo dango. Nous espérons que tout le monde puisse fleurir sa ville, mettre un peu de couleur dans les endroits trop gris, trop froids. Si vous avez l’opportunité d’avoir entre les mains une de ces petites bombes de bonheur, s’il vous plaît ne résistez pas à la tentation de la lancer là où il manque de vitalité! N’est-ce pas un geste symbolique de lancer ces boules de bonheur dans une nature que nous célébrons tous en chœur en cette Journée de la Terre?

Clavardage