Ôrigine artisans hôteliers:
Un an plus tard…

6 février 2020 -
Hôtel Château Bellevue

Il y a un an, nous devenions membre d’Ôrigine artisans hôteliers. J’ai eu envie de vous en parler un peu plus et de prendre le temps, en ce début d’année, d’en faire un bilan. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec cette organisation, peut-être que l’appellation Hôtellerie Champêtre vous dit quelque chose.

Initialement axé sur une offre touristique de villégiature, Hôtellerie Champêtre émanait d’un désir du Ministère du Tourisme de valoriser les séjours en formule villégiature. Toutefois, en évoluant au rythme de son industrie, l’organisation a changé en 2018 en devenant une coopérative hôtelière sous le nom d’Ôrigine artisans hôteliers.

Incluant désormais les pôles urbains, la clientèle individuelle internationale est mieux représentée puisque les intérêts des jeunes voyageurs (surtout dans les grandes villes) ne sont pas les mêmes que pour les voyageurs plus expérimentés, qui eux recherchent davantage le confort et la tranquillité, ce que les séjours en villégiature peuvent offrir.

Peut-être ne le savez-vous pas, mais à l’inverse de nos voisins du sud, un grand nombre d’établissements hôteliers au Québec ne font pas partie d’une bannière. En effet, bien qu’il y ait parfois quelques opérations de séduction de la part de chaînes hôtelières pour acquérir des hôtels indépendants ici au Québec, à l’inverse des hôteliers américains, nous décidons de poursuivre l’aventure par nous-mêmes, nous basant sur nos instincts et notre expérience, plutôt que sur des standards prédéfinis.

Ainsi, en ayant un grand nombre d’hébergements indépendants, il est tout à notre avantage de nous regrouper afin d’avoir une offre plus forte, concurrentielle et distinctive avec les chaînes hôtelières omniprésentes.

En mettant de l’avant le fait que nous sommes des hôtels et des auberges de qualité et que nous sommes fiers de notre indépendance, nous embrassons ainsi une tendance lourde célébrée par les voyageurs d’aujourd’hui. Après tout, la qualité du lieu de port d’attache du voyageur fait toute la différence dans son appréciation de la destination touristique.

En quoi constitue ce réseau?

Autrefois appelé Hôtellerie Champêtre, le plus grand réseau d’auberges et d’hôtels indépendants du Québec a changé de nom l’an dernier pour refléter davantage la constitution des membres de sa coopérative. Comme nous, d’autres hôtels en milieu urbain font partie de ce réseau. Le choix de devenir la toute première coopérative hôtelière québécoise doit également être souligné. Ce modèle est davantage européen, mais jusqu’à présent, il reflète bien les valeurs et les besoins des membres qui le constituent.

Le changement d’orientation et le nouveau positionnement nous ont convaincus de rejoindre le réseau, afin de mettre de l’avant la qualité de notre accueil, le confort douillet et l’étendue de nos services, autant à l’Hôtel Château Laurier Québec qu’à l’Hôtel Château Bellevue. Désormais, Ôrigine artisans hôteliers mise sur la diversité de l’expérience proposée à la clientèle touristique. Et comme l’organisme est devenu une coopérative, la notion de membre du réseau prend tout son sens et les hôteliers indépendants peuvent davantage se prononcer sur les enjeux et les projets.

Bénéfices pour nos deux établissements

J’en ai parlé dans mon dernier billet de blogue, la collaboration entre les entreprises permet d’accroître notre compétitivité dans une industrie toujours en mouvement.

Ôrigine artisans hôteliers met en lumière et en valeur les artisans des hôtels, comme ça a été fait pour l’Hôtel Château Bellevue:

Et pour l’Hôtel Château Laurier Québec avec ma collègue Brigitte Gauvin:

À l’Hôtel Château Bellevue, nous avons observé des résultats satisfaisants pour la première année de partenariat grâce, entre autres, à la création de forfaits exclusifs aux membres Ôrigine.

Ce qu’est le réseau (développement et évolution)

Toujours très axé sur l’utilisation des cartes-cadeaux, le réseau met également de l’avant des forfaits afin de rendre l’expérience plus conviviale pour la clientèle diversifiée. Bien que la carte-cadeau et les forfaits soient encore très appréciés et utilisés, il faut garder à l’œil que la tendance favorise l’offre de nuitée uniquement, permettant une indépendance dans l’expérience, ce qui sera apprécié de notre clientèle urbaine. Il demeure que les forfaits en villégiature continueront d’exister, mais l’offre en milieu urbain sera actualisée. Ôrigine artisans hôteliers conservera ainsi son offre signature tout en s’adaptant.

Il existe un programme privilège pour les clients individuels partout dans le réseau : en ayant la carte fidélité (qui est gratuite, en passant!), à chaque réservation faite sur le site web du réseau, le client accumule 2 % de ses achats. D’autres bonifications sont également proposées lors de l’anniversaire de la personne pour encourager les gens à fréquenter des établissements différents, etc. Les montants accumulés sur la carte privilège permettront par la suite de réduire le coût d’un séjour ou encore d’acheter une carte-cadeau.

Il existe aussi un volet corporatif à l’offre du réseau, sous l’appellation d’Ô Affaires. Un peu à la manière d’un voyagiste, la section affaires est transactionnelle et permet d’obtenir des tarifs pour des locations de salles soit pour des réunions d’affaires, des réceptions (peut-être pour votre prochaine soirée des fêtes de bureau?), un congrès ou un événement spécial. Des questions précises permettent de cibler les besoins et d’offrir un lieu enchanteur pour la tenue des événements corporatifs. On pense souvent à la clientèle de voyageurs individuels internationaux (FIT) en villégiature, mais il y a aussi place à la clientèle corporative, bien qu’on se plaise à l’accueillir dans nos établissements urbains, comme c’est souvent le cas à l’Hôtel Château Laurier Québec!

Exemples de succès

Quelques établissements hôteliers membres de la coopérative se démarquent dans l’industrie et je voulais souligner leur succès ici :

Auberge Le Baluchon : Située en Mauricie, cette auberge offre en soi l’expérience d’un village écotouristique. Bien rares sont les clients qui ne s’y rendent que pour dormir. Il y a de quoi en profiter pour plusieurs jours là-bas : gastronomie, spa, yoga, activités extérieures hivernales (traîneau à chiens, motoneige, glissades sur tube, vélo des neiges), activités extérieures estivales (randonnée, équitation, canot ou kayak, vélo de montagne), fermette, découverte d’artisans locaux. Bref, de tout pour tous les goûts!

Aussi, ce qui doit être souligné, c’est leurs engagements et leurs gestes écoresponsables, qui me rejoignent directement, puisque vous le savez, les petits gestes pour le bien de l’environnement peuvent faire toute la différence.

Hôtel Cap-aux-Pierres : Situé dans la région de Charlevoix, plus spécifiquement sur la bucolique Isle-aux-Coudres, cet hôtel peut devenir un petit havre de paix en amoureux ou un magnifique terrain de jeux pour la famille. Le restaurant et le bar de l’hôtel y sont d’une qualité et à un prix honnête, si bien que même les gens du coin fréquentent l’endroit.

Auberge des Glacis  : Cet ancien moulin à farine est devenu, au cours des 25 dernières années, une auberge gourmande incontournable dans la région de Chaudière-Appalaches. Située à L’Islet, l’auberge propose une expérience gastronomique mémorable en plus d’offrir un hébergement de qualité. L’aubergiste, Nancy Lemieux, a d’ailleurs remporté le prix Hôtelière de l’année du Québec en 2017 lors du gala qui clôturait le congrès annuel de l’Association Hôtellerie Québec.

Hôtel Rive-Gauche Refuge gourmand : Situé à seulement 20 minutes de Montréal, ce complexe hôtelier au cœur de la Vallée-du-Richelieu saura vous charmer. Peut-être y avez-vous déjà séjourné, soit pour le travail ou pour une fin de semaine de plein air hivernal? L’impressionnante cave à vin et la qualité de son Bistro, le Coureur des bois sont autant de raisons pour lesquelles les gens repartent épatés de leur premier séjour.

Domaine Château-Bromont : Cette institution des Cantons-de-l’Est propose différents types d’expériences en un seul lieu : hôtel, auberge, condos et séjours de golf. Il n’est pas étonnant de comprendre pourquoi de nombreux clients, autant individuels que corporatifs, reviennent année après année.

Conclusion

Le regroupement Ôrigine artisans hôteliers est une belle et grande vitrine pour exposer les différents partenaires et permet à tous les établissements d’être mis de l’avant dans l’offre. Bien évidemment, pour avoir une visibilité entre autres sur le site Web, il faut que les hôteliers proposent d’offrir des forfaits exclusifs.

Pour ma part, après maintenant un an au sein de la coopérative, je conserve l’objectif que j’avais en tête en joignant Ôrigine artisans hôteliers : je souhaite participer à son évolution par mon regard différent sur l’offre d’hébergement étant donné notre positionnement urbain au sein de la coopérative.

Certains hôteliers nous regardent aller en nous demandant si cette façon de faire est dépassée, mais je crois fermement qu’en nous basant sur l’expérience tout en y intégrant des pratiques de gestion de l’offre actuelle, nous réussirons ensemble à aller chercher une nouvelle clientèle et à fidéliser les clients qui vivent l’expérience Ôrigine.

Clavardage