Vert comme Québec!

1 juin 2018 -
Hôtel Château Bellevue

Que l’on accède au Vieux Québec par la Grande Allée ou par la basse ville en empruntant le boulevard Champlain, on constate rapidement que la ville de Québec regorge d’espaces verts. Terrains privés, bacs suspendus aux balcons, places publiques, grandes artères, partout on retrouve de la verdure, des arbres magnifiques et des fleurs à profusion qui mettent en valeur l’architecture unique de Québec.

J’ai personnellement mes coins préférés pour courir, pique-niquer ou m’asseoir le temps de déguster une crème glacée, lire ou simplement profiter du moment présent. Le parc du Bois-de-Coulonge en est un.

Situé dans la section ouest de la Grande Allée, ce parc a une longue histoire qui remonte au 17e siècle. Connu tour à tour comme la châtellenie de Coulonge, Spencer Wood puis Bois-de-Coulonge, cet espace de 24 hectares a été le lieu de résidence du lieutenant-gouverneur jusqu’à l’incendie de sa demeure en 1966, pour devenir un parc ouvert au public depuis 1970.

Ce que j’aime du Bois-de-Coulonge, c’est qu’il se prête à plusieurs activités de plein air en toutes saisons. On peut y faire du ski de randonnée ou de la raquette en hiver et participer aux activités de cabanes à sucre ou faire une longue promenade pour admirer les tulipes et les nombreuses variétés de rhododendrons et d’azalées au printemps. Les vastes espaces libres permettent de s’échanger un ballon de football ou un frisbee entre amis alors que les sentiers ombragés facilitent ma séance de course à pied durant les chaudes journées d’été. Les nombreux arbres matures et la vue sur le fleuve et la marina de l’anse au Foulon en font un lieu aussi très agréable à visiter en automne. Que vous soyez un sportif ou un amoureux de la nature, ce parc est sûrement un lieu à découvrir et redécouvrir.

Étant une résidente du Vieux-Québec, il y a deux endroits où j’aime particulièrement me retrouver. Le premier est le parc du Cavalier-du-Moulin. Ce petit parc est bien caché tout au bout de la rue Mont-Carmel et voisine le Conservatoire d’art dramatique de Québec. J’y viens essentiellement pour son ambiance intime, à la fois calme et sereine. C’est un lieu idéal pour faire un pique-nique, discuter entre amis, lire, rêvasser ou faire une courte sieste. Comme cet espace faisait partie des fortifications sous le régime français, son élévation offre un point de vue unique sur le Vieux-Québec et les abords de la citadelle. Je vous invite donc à le découvrir et à n’en parler qu’à vos véritables amis… pour en conserver le secret.

Mon second parc préféré du Vieux-Québec est le parc du Bastion-de-la -Reine, et plus spécifiquement la terrasse St-Denis située dans sa portion la plus à l’est. Ce parc, qui fait partie des plaines d’Abraham et longe les glacis de la Citadelle de Québec, offre un panorama exceptionnel embrassant à la fois la superbe rue St-Denis au premier plan, la promenade Dufferin, le fleuve St-Laurent jusqu’à l’ile d’Orléans et le Château Frontenac qui domine ce paysage urbain unique. Que ce soit au lever du soleil, en plein jour ou à l’heure bleue lorsque le soleil disparaît et que les premières lumières apparaissent, cette vue ne cesse de me surprendre et de m’émouvoir.

Je vous suggère de vous y rendre tôt le matin ou en début de soirée afin de profiter pleinement de ces moments magiques. Si vous êtes amateur de photographie et que vous désirez conserver un souvenir impérissable de Québec, c’est sûrement l’un des endroits à ne pas manquer. Si vous résidez à l’Hôtel Château Bellevue n’hésitez pas à demander à notre personnel de vous orienter au besoin, car la terrasse St-Denis se trouve à 3 minutes à pied de l’hôtel.

Je me rends compte que j’aurais pu vous parler de bien d’autres parcs et jardins de Québec, mais il y en a tellement! Et chacun propose des ambiances et des activités différentes qui peuvent répondre à vos attentes bien spécifiques du moment comme faire votre jogging du matin, manger un sandwich lors d’un arrêt en cours de visite ou permettre aux enfants de dépenser leur trop plein d’énergie. Quel que soit votre lieu d’hébergement ou de visite, n’hésitez pas à demander aux résidents de Québec où se trouve le parc le plus près et ils se feront un plaisir de vous faire une suggestion.

D’ici notre prochain rendez-vous du mois d’août sur cette page de blogue, je vous souhaite de passer un été agréable et plein de découvertes! Bon été à vous!

Aude Lafrance-Girard

Clavardage